Journée de la sécurité

Journée de la sécurité

La sécurité d’abord - 26 mars, 2017

La sécurité nous concerne tous. Tous les participants au sport devraient réviser les aspects du parachutisme les concernant surtout quand il s’agit de leur propre progression. Une des erreurs commune est de faire des sauts dans des conditions qui dépassent le niveau de savoir-faire. Cette journée est consacrée à la prise de conscience de ce qu’implique nos activités. On devrait tous faire une rétroaction sur notre saison passée et utiliser cette journée spéciale pour savoir où sont nos priorités comme sauteurs en matière de sécurité.

Revue pour le parachutiste

 

Équipement

Pliage, maintenance et vérification

Pliage

  • Suspentes bien droites sans torsades
  • Toutes les suspentes centrées
  • Rangement soigné des freins
  • Glisseur contre les butoirs et bien placé
  • Suspentes bien lovées avec la bonne longueur de rangement
  • Munir son sac de déploiement avec des élastiques de la bonne longueur et en bonne condition
  • Assez de longueur de suspentes entre le sac de déploiement et les élévateurs
  • Boucle de fermeture en bonne condition et de la bonne longueur
  • État de la rondelle d’arrêt du nœud pour la boucle de fermeture
  • La drisse de l’extracteur placée correctement
  • Extracteur armé (si de type rétractable)
  • Extracteur plié et placé selon les spécifications du fabricant du conteneur 

Maintenance

Vérification du harnais et conteneur

  • Coutures et tissu brisés ou effilochés
  • Velcro en bonne condition
  • Câbles de libération exempts de saleté
  • Boucles de fermeture non effilochées
  • État de la pochette de l’extracteur
  • État de la pochette de la poignée de réserve 

Vérification du parachute principal

  • Solidité de la poignée de déclenchement attachée à l’extracteur
  • État du tissu de l’extracteur
  • Attache de l’aiguille de fermeture sur la drisse
  • Ligne centrale de rétractation de l’extracteur (si rétractable) en bon état
  • État des œillets du sac de déploiement (pas abîmés et bien emboutis)
  • État de l’attache de la drisse au parachute
  • État de la voilure principale (déchirures, coutures, trace de brûlure, décoloration...)
  • État des suspentes (coutures, effilochage, brins brisés…)
  • État des œillets du glisseur (pas abîmés à l’intérieur, bien emboutis, pas fendus…)
  • État du tissu du glisseur
  • États des maillons et des butoirs sur les élévateurs
  • État et assemblage correct des maillons en corde

Vérification des lignes de contrôle

  • Poignées de contrôle bien en place (nouées ou avec épissure)
  • État du Velcro (si utilisé)
  • État de l’anneau guide (pas de corrosion)
  • État des coutures
  • Rangement adéquat de l’excès de lignes de contrôle (canaux en tissu, élastique..)

Avant l’embarquement

Vérification de l’équipement

Système de libération à 3 anneaux

  • Seulement un anneau à l’intérieur d’un seul autre
  • Boucle de libération de l’élévateur au travers le petit anneau seulement
  • État de cette même boucle
  • Boucle passant au travers de l’élévateur, ensuite au travers de l’œillet au bout du protège - câble
  • Câbles au travers de la boucle et placés dans le canal sur l’élévateur
  • Pas de corrosion sur les anneaux

Harnais

  • Pas de torsade dans les sangles
  • Sangles bien passées dans les adaptateurs en métal
  • Mousquetons bien fermés
  • L’excédent de sangle rangé dans des élastiques
  • Les poignées bien en place et bien ancrées

Réserve

  • État de la boucle de fermeture
  • Aiguille de la réserve en bonne position
  • Le sceau bien placé et le fil de sécurité intact
  • Câble de déclenchement de la réserve libre dans son guide
  • La SOA bien attachée et bien positionnée (si utilisée)
  • Le DDA prêt à fonctionner (mis en opération le jour même au centre avant le début des sauts)

Parachute principal

  • État de la boucle de fermeture
  • L’aiguille bien placée
  • L’extracteur bien rangé
  • Les poignées accessibles
  • La drisse bien positionnée sous le rabat
  • L’extracteur armé (voir la marque dans la fenêtre)

Accessoires

  • Altimètre à zéro
  • Altimètre audible prêt à fonctionner
  • Lunettes en bon état, avec l’élastique bien tendu et le tout en place
  • Usage de gants si nécessaire
  • Casque attaché

L’envolée (embarquement, la montée et la sortie)

Le pilote

  • Vérification de la quantité suffisante de carburant
  • Inspection journalière avant le premier vol
  • Devrait demander à tout le monde d’attacher les ceintures de sécurité
  • Devrait être au courant des prévisions locales et des conditions actuelles de la météo
  • Devrait vérifier les limites de l’équilibrage de l’avion et du poids maximum 

Embarquement

  • Approcher les avions de l’arrière
  • Approcher les hélicoptères par l’avant
  • Mettre son équipement et le vérifier avant de monter dans l’avion
  • Protection des poignées à l’embarquement
  • Protection des poignées quand les autres embarquent
  • Embarquer dans l’ordre inverse de la sortie

Décollage

  • Mettre son casque et l’attacher
  • Attacher les ceintures de sécurité

Urgence concernant l’avion

  • Suivre les instructions du pilote
  • Pas de panique
  • Remettre son casque et l’attacher
  • Ne pas bouger sauf si le pilote le demande
  • Si l’avion atterrit avec les sauteurs, attacher les ceintures de sécurité
  • Se placer en position d’atterrissage d’urgence (tête contre les genoux et bras couvrant la figure)
  • Après l’atterrissage, sortir de l’avion si possible

La sortie

  • Planifier le point de sortie et l’ordre de sortie avant de monter dans l’avion
  • S’il y a plusieurs groupes, sortir de façon à ce que tout le monde puisse revenir à la zone d’atterrissage
  • Garder une séparation adéquate entre les différents groupes

Chute libre, déploiement et contrôle de la voilure

Fin du travail de chute libre

  • Planifier la fin du travail en chute libre avant l’embarquement
  • Si les circonstances l’imposent, arrêter le travail en chute libre à une altitude plus élevée

Dérive horizontale ou séparation

  • À l’arrêt du travail en chute libre, tourner et dériver horizontalement et radialement par rapport au centre de la formation
  • Si vous êtes sous la formation, attendre et dériver horizontalement en même temps que les autres
  • Dériver en ligne droite
  • Signaler votre ouverture imminente avec un battement latéral de mains et vérifier autour et au-dessus de vous avant de lancer l’extracteur

Déploiement

  • Lors du déploiement, surveiller autour de vous pour repérer les voilures proches
  • Placer les mains sur les élévateurs lors du déploiement
  • Quand la voilure est déployée, surveiller les autres voilures
  • S’il y a un problème de trafic, tourner avec les élévateurs arrière
  • Si une collision face-à-face est imminente, éviter en tournant à droite

Sous voilure

  • Lors du déploiement, utiliser les élévateurs arrière pour éviter les autres voilures
  • Une fois ouvert et dégagé du trafic, vérifier si vous contrôlez bien la voilure
  • Replier le glisseur et relâcher les freins
  • Toujours regarder autour et en bas avant de tourner
  • Ne pas faire de spirales parmi les autres voilures
  • Céder le passage aux voilures plus basses que vous
  • Suivre un circuit d’atterrissage convenu

À l’atterrissage

  • Éviter les obstacles au sol, fixes ou en mouvement
  • Prévoir beaucoup d’espace libre en avant de l’endroit où on veut atterrir
  • Garder un oeil à droite et à gauche pour les voilures qui convergent vers notre trajectoire et cela jusqu’à l’atterrissage

Urgences avec voilure

Mauvais fonctionnement total (défaillance totale) du parachute principal

  • Position arquée
  • Regarder la poignée de réserve
  • Attraper la poignée de réserve
  • Tirer sur la poignée de réserve jusque quand tout le câble soit sorti
  • Vérifier le parachute

Mauvais fonctionnement partiel (défaillance partielle) du parachute principal

  • Position arquée
  • Regarder la poignée de libération
  • Attraper la poignée de libération
  • Regarder la poignée de réserve
  • Tirer sur la poignée de libération en continuant à regarder la poignée de réserve
  • Attraper la poignée de réserve
  • Tirer sur la poignée de réserve
  • Vérifier le parachute

Déploiement des 2 parachutes

  • Si on a un « downplane » ou un « side by side », déconnecter la SOA (s’il y en a une) et se libérer du parachute principal
  • En cas de configuration en biplan, conduire avec la voilure dominante qui est en avant et ne pas relâcher les freins de l’autre voilure
  • Si les voilures sont emmêlées, essayer de les dégager et de contrôler la direction
  • Ne pas faire d’arrondi quand on atterrit avec 2 voilures
  • Faire un bon roulé-boulé

En cas de collision de voilures

  • Si la collision est inévitable, essayer d’éviter le contact entre le corps de l’autre sauteur et le vôtre
  • Écarter les bras et les jambes pour éviter de passer entre les lignes
  • Protéger vos poignées
  • Penser à utiliser votre coupe-suspentes (hook knife)
  • Prévenir les autres avant de couper des suspentes ou de libérer votre voilure
  • Si l’altitude le permet, penser à détacher la SOA