Brevet Solo

Brevet Solo

Introduction

Le certificat solo est la première étape à franchir dans le système des brevets. Il permet au sauteur de sauter de façon autonome sans être sous la supervision d’un instructeur. Le sauteur devra démontrer ses aptitudes à planifier et diriger un saut de façon sécuritaire, en exécutant les tâches énumérées plus bas.

C’est une certification qui est reconnu au Canada mais qui n’est pas reconnu internationalement.

Privilèges

  • faire des sauts en chute libre solo
  • participer à un saut d'entraînement un à un avec un E2 pour l’obtention de l’autorisation pour le VR2
  • Participer aux compétitions provinciales et nationales dans les disciplines où il est qualifié.

 

Conditions d’admissibilité Signé par
Les compétences en chute libre suivantes 
Un saut en chute libre solo avec un délai de plus de 30 secondes.IL, IPAC
Un saut en chute libre solo de 5 secondes d’une altitude de 4000'.IL, IPAC
Une chute libre, ventre vers la Terre, une manoeuvre de figure 8 (3600 dans les deux directions)IL, IPAC
Une sortie instable (comme celle de sauter de l’avion sur le dos les pieds en avant) avec rétablissement en 5 secondesIL, IPAC
Autorisation solo pour voilure 
Accomplir 3 sauts en effectuant le repérage sans assistance suivi d’un atterrissage sans assistance, debout, écuritaire en deçà de 50 mètres de la cible.IL, IPAC
Un virage à plat sous voilure de 1800 dans les deux directionsE1
Virage sous voilure avec élévateur arrière à plus de 2000'.IL, IPAC
Connaissance technique 
Révisions des procédures d’urgence Solo.IL, IC
Satisfaire aux exigences de l’autorisation solo en effectuant un saut de validationIL, IPAC
Avoir accumulé 10 sauts totalisant au moins 3 minutes en chute libre avec un déploiement stable à l’altitude prédéterminée lors des 5 derniers sauts.IL, IPAC

Répondre correctement à toutes les questions du test solo

IL, IC

 

Évaluations

 

Les évaluations pour le certificat Solo sont remplies par le signataire autorisé indiqué pour la tâche appropriée. L’entraîneur/instructeur qui possède les qualifications doit avoir été témoin du saut et avoir signé dans le carnet de sauts du candidat. Durant le processus d’application, les entrées du carnet de sauts sont révisées et une attention particulière est portée sur les qualifications spécifiques exigées pour ce certificat.

Habiletés pratiques

Les habiletés pratiques requises pour ce certificat démontreront que le candidat peut contrôler son corps en chute libre. Que ce soit à partir d’une sortie instable intentionnelle comme le saut "Ride the Slide" ou en faisant des virages comme dans la figure en 8. Dans tous les cas, ces sauts doivent être en contrôle et en gardant conscience de l’altitude.

Le but d’effectuer un décrochage de voilure et une récupération permet au sauteur d’expérimenter la sensation et la manière de ramener un décrochage de voilure. Au début de sa carrière, il n’est pas rare qu’un sauteur freine trop tôt. Il serait sage qu’il apprenne comment réagir.

Toutes les habiletés pratiques pour ce certificat doivent être remplies avant de faire l’examen.

Annotations

Les annotations requises pour ce certificat sont:

Annotations :

Ces annotations seront testées soit en répondant à des questions par écrit ou oralement et/ou en expérimentant l’exercice ou une combinaison des deux.

Toutes les annotations pour ce certificat doivent avoir été obtenues avant de répondre aux questions de l’examen pour le certificat Solo.

Si votre carnet de sauts ne possède pas de page pour les annotations, vous pouvez vous procurer une carte ici.

Connaissances techniques

Les connaissances techniques pour ce certificat sont évaluées par une série de questions auxquelles vous devrez répondre oralement ou par écrit. Vous pouvez vous préparer à ce questionnaire en révisant le MIP 2A.

Procédure de demande

Contactez un IE, pour déterminer si vous possédez les exigences et les qualifications requises. Chaque groupe affilié possède normalement un IE.